Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : sereineetbienchezmoi
  • : Ma flore, ma faune, la nature aux alentours, mes expériences de jardinage, mes observations, à partager. Moi, c'est ChristelA. Mon compagnon, c'est Laurent. Nous sommes tombés amoureux de notre coin boisé dans le Sud-Ouest.
  • Contact

Pour me contacter

Si vous souhaitez me contacter, c'est par ici

Pour Faire Une Recherche

Bonnes paroles...

- Si tu tapes ta tête contre une cruche et que ça sonne creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide...

- Quand les vivres sont épuisés, on mange ce que l'on refusait.

- Chaque serpent rampe à sa façon.

- Mieux vaut passer la nuit à jeun qu'avec un problème.

- Si le père et la mère se disputent pour un oeuf, l'enfant n'aura jamais de poule.

- Si vous ne voulez pas qu'on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire.

- Qui fait l'âne ne doit pas s'étonner si les autres lui montent dessus.

- La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas.

- Une parole venue du coeur tient chaud pendant trois hivers.

- Point n'est besoin d'élever la voix quand on a raison.

- Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre. Surtout lorsqu'il n'y est pas.

Archives

Flux RSS

>> Toutes les photographies du blog sont agrandissables par un clic <<
Elles sont le fruit du mélange d’un effort d’observation, de plaisir pris et de temps consacré.
Afin de respecter le Code de la Propriété Intellectuelle, merci de bien vouloir me contacter si vous souhaitez les utiliser.

Catégories

>> Toutes les photographies du blog sont agrandissables par un clic <<
Elles sont le fruit du mélange d’un effort d’observation, de plaisir pris et de temps consacré.
Afin de respecter le Code de la Propriété Intellectuelle, merci de bien vouloir me contacter si vous souhaitez les utiliser.

8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 19:17

Une toile d'araignée tissée sur un pan de la piscine en bois, le vent la fait légèrement onduler et elle scintille avec le soleil. Mon regard s'y pose. Au milieu, Mme Diadème. Epeire Diadème. Huit pattes, quatre paires d'yeux, sa croix sur le dos, c'était elle.

- On avait rendez vous ? Lui dis-je.

Elle ne prend même pas la peine de répondre. Normal, elle n'a pas la parole.

Je poursuis :

- Vous êtes là, je suis là, ce n'est pas un hasard.

Elle esquisse un mouvement.

Ni une ni deux, je dégaine.

Je dégaine et je mitraille. En haut en bas à droite à gauche la demoiselle est cernée, je ne laisserai rien passer.

Seulement voilà, je me fatigue avant elle, elle a à peine bougé. Alors je rentre au labo (enfin, dans mon bureau quoi, là où il y a l'ordinateur...). Je veux savoir ce que j'ai eu d'elle.

Et là, c'est la déculottée. Elle a été plus maline que moi. Je ne l'ai valablement atteinte que de rares fois et les poses sont toutes semblables.

Je vous livre le dossier, tel qu'il a été monté. Les rebuts resteront aux archives.

Ah oui, encore une chose : en un clic pour agrandir les preuves, on voit bien dans son regard qu'elle n'était pas prête à se mettre à table...

 

epeire menaceBras ouverts, menaçante, je devais me défendre

 

epeire2.jpgJ'ai dégainé quand j'ai entraperçu ses crochets et ses pédipalpes

 

epeire_entiere2.jpgElle me regardait de tous ses yeux, son bouclier luisait au soleil

 

epeire entiereAvec ses pattes arrières, j'ai compris qu'elle m'annonçait
que ma vie ne tenait qu'à un fil

 

 Je dispose de trois pièces à convictions pour identifier la belle, elles se trouvent sous scellé dans mon disque dur : 

 

epeire_diademe_yeux.jpg1°) Son regard franc, direct bien que multidirectionnel ne permet aucune méprise

 

epeire_diademe_yeux2.jpg2°) Je n'ai pas pu avoir de poil pour l'ADN mais il n'y a pas autre toison semblable

 

epeire_abdomen.jpg3°) Les vêtements qu'elle portait ce jour-là sont reconnaissables.
Peut-être même fait-elle partie d'une bande
(la croix : simple tatouage ornemental ou signe de ralliement ?)

 

Ainsi nous disposons de tous les éléments permettant son identification certaine. Je compte sur toutes les bonnes âmes pour se manifester en cas de présence de Mme Diadème près de chez elles.

Attention aux imitations.

 

...

...

 

Hé ! Qui a dit que je me faisais un film !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Je suis subjuguée par ces photos, toutes mes félicitations.
Répondre
S


Mille merci missjacotte, ton commentaire fait du bien. Très bon dimanche :)



P

Bonjour et bienvenue sur mon blog


j effectue mes réponses par  mes venues, plus sympas et moins de travail , car suis en activité prof !


Je me posais la question suite à des photos d'epeire qui viendront bientôt sur mon blog et tout prochainement ' ce week end sur focale.aminus3.com, mon autre blog photo


Je pense que tu as la photo du male Epeire .. plus mince en adbomen que la femelle - j ai les deux l un à coté de l autre en photo et ce sont des infos que j ai vu sur le
net !!!


Ceci dit tes photos sont superbes avec du flash pour certaines ' es t il annulaire à l optique?  et du grandissement ... Sympa !!


Belle journée et @bientôt.com
Répondre
S


Oui il se peut que l'epeire que j'ai présentée soir un mâle. La femelle semble avoir un abdomen plus arrondi. Et merci pour tes compliments, ça me fait
plaisir. Je n'ai pas de flash annulaire, mais un flash cobra dont je me sers assez souvent. Très bonne soirée :)



D

Ha ha haha hahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!


Excellent ce scénario avec l'araignée !!!


J'ai bien ri, et trouvé ça rondement et FINEMENT mené !!!
Répondre
S


Hi hi ! Rien qu'en lisant ton commentaire, j'ai ri avec ! Je me suis bien amusée en écrivant le "scénario" ! A l'heure qu'il est Diadème court toujours...




M

J'en ai aussi chez moi, très photogénique ! :-)
Répondre
S


Oui, elles se prêtent bien au cliché photographique. Bonne soirée



D

Très bonne soirée en ce mercredi,
Bisous, Doria
Répondre
S


Merci à toi Doria. Bonne nuit :)